l'adresse

khalil 01 rue 05 n 54.
La villette, Casablanca 20320

Les outils électroportatifs indispensables pour le bricolage

La perceuse-visseuse est l’outil électroportatif le plus utilisé par les bricoleurs. Elle vous permet de percer des trous dans différents matériaux (bois, métal, béton, etc.) et de visser ou dévisser des vis. Elle est idéale pour fixer des étagères, des cadres, des meubles,

Vous aimez bricoler et réaliser des travaux chez vous ? Vous avez envie de vous équiper avec des outils performants, pratiques et polyvalents ? Alors, vous avez besoin d’outils électroportatifs ! Ces outils fonctionnent avec une batterie ou un câble électrique et vous permettent de percer, visser, scier, poncer, meuler, raboter et bien plus encore. Voici une liste des outils électroportatifs indispensables pour le bricolage.

La perceuse-visseuse

La perceuse-visseuse est l’outil électroportatif le plus utilisé par les bricoleurs. Elle vous permet de percer des trous dans différents matériaux (bois, métal, béton, etc.) et de visser ou dévisser des vis. Elle est idéale pour fixer des étagères, des cadres, des meubles, etc. Il existe différents types de perceuses-visseuses :

  • La perceuse-visseuse sans fil : elle fonctionne avec une batterie rechargeable et offre une grande liberté de mouvement. Elle est légère et maniable. Elle est adaptée aux travaux courants et occasionnels.
  • La perceuse-visseuse filaire : elle se branche sur une prise électrique et offre une puissance constante. Elle est plus lourde et moins pratique. Elle est adaptée aux travaux intensifs et réguliers.
  • La perceuse-visseuse à percussion : elle dispose d’un mécanisme qui crée des impacts lors du perçage. Elle permet de percer des matériaux durs comme le béton ou la pierre.

Pour choisir votre perceuse-visseuse, vous devez prendre en compte plusieurs critères :

  • La puissance : elle se mesure en volts (V) pour les modèles sans fil et en watts (W) pour les modèles filaires. Plus la puissance est élevée, plus l’outil est performant.
  • Le couple : il se mesure en newton-mètre (Nm) et correspond à la force de serrage de l’outil. Plus le couple est élevé, plus l’outil peut visser ou percer des matériaux résistants.
  • La vitesse : elle se mesure en tours par minute (tr/min) et correspond au nombre de rotations de la tête de l’outil. Plus la vitesse est élevée, plus l’outil est rapide et efficace.
  • La capacité de perçage : elle se mesure en millimètres (mm) et correspond au diamètre maximal des trous que l’outil peut réaliser. Elle varie selon le type de matériau à percer.
  • Le mandrin : il s’agit du dispositif qui maintient les forets ou les embouts de vissage. Il peut être automatique (il se serre ou se desserre avec la main) ou à clé (il faut utiliser une clé pour le serrer ou le desserrer). Il peut avoir un diamètre de 10 mm ou 13 mm selon la taille des accessoires utilisés.
  • La batterie : elle se mesure en ampères-heure (Ah) et correspond à l’autonomie de l’outil. Plus la capacité de la batterie est élevée, plus l’outil peut fonctionner longtemps sans être rechargé. Il existe différents types de batteries :
    • La batterie au nickel-cadmium (Ni-Cd) : elle est peu coûteuse mais elle a une faible autonomie et un effet mémoire (elle perd de sa capacité si elle n’est pas complètement déchargée avant d’être rechargée).
    • La batterie au nickel-métal-hydrure (Ni-MH) : elle a une meilleure autonomie que la batterie Ni-Cd mais elle a aussi un effet mémoire et elle est sensible à la température.
    • La batterie au lithium-ion (Li-Ion) : elle a une excellente autonomie, pas d’effet mémoire, une faible décharge spontanée et une bonne résistance à la température. Elle est plus légère et plus performante que les autres types de batteries mais elle est aussi plus chère.

La scie électrique

La scie électrique est un outil qui vous permet de découper des matériaux comme le bois, le métal, le plastique, etc. Il existe différents types de scies électriques :

  • La scie sauteuse : elle dispose d’une lame qui effectue un mouvement de va-et-vient. Elle permet de réaliser des coupes droites, courbes ou en biais. Elle est adaptée aux découpes de faible épaisseur et aux formes complexes.
  • La scie circulaire : elle dispose d’un disque rotatif denté. Elle permet de réaliser des coupes droites et nettes. Elle est adaptée aux découpes de forte épaisseur et aux grandes longueurs.
  • La scie sabre : elle dispose d’une lame qui effectue un mouvement de va-et-vient. Elle permet de réaliser des coupes grossières et rapides. Elle est adaptée aux découpes de matériaux difficiles d’accès ou démontables.
  • La scie à onglet : elle dispose d’un disque rotatif denté monté sur un bras articulé. Elle permet de réaliser des coupes d’angle précises. Elle est adaptée aux découpes de pièces de bois destinées à être assemblées.

Pour choisir votre scie électrique, vous devez prendre en compte plusieurs critères :

  • La puissance : elle se mesure en watts (W) pour les modèles filaires et en volts (V) pour les modèles sans fil. Plus la puissance est élevée, plus l’outil est performant.
  • La vitesse : elle se mesure en tours par minute (tr/min) pour les scies circulaires et en courses par minute (cpm) pour les scies sauteuses et sabres. Plus la vitesse est élevée, plus l’outil est rapide et efficace.
  • La capacité de coupe : elle se mesure en millimètres (mm) et correspond à l’épaisseur maximale des matériaux que l’outil peut découper. Elle varie selon le type de scie et le type de lame utilisé.
  • La lame : il s’agit de l’élément qui réalise la coupe. Il existe différents types de lames selon le matériau à découper, la forme de la coupe, la finesse et la qualité du résultat souhaité. Il faut choisir une lame adaptée à votre scie et à votre usage. Il faut également veiller à changer régulièrement la lame lorsque celle-ci est usée ou abîmée.

La ponceuse

La ponceuse est un outil qui vous permet de poncer des surfaces comme le bois, le métal, le plâtre, etc. Elle vous permet d’éliminer les aspérités, les irrégularités, les traces de peinture ou de vernis, etc. Elle vous permet également de préparer la surface avant de la peindre, de la vernir ou de la cirer. Il existe différents types de ponceuses :

  • La ponceuse vibrante : elle dispose d’une semelle rectangulaire qui effectue un mouvement oscillant. Elle permet de réaliser un ponçage rapide et efficace sur des surfaces planes ou légèrement courbes. Elle est adaptée aux travaux courants et aux grandes surfaces.
  • La ponceuse excentrique : elle dispose d’une semelle ronde qui effectue un mouvement rotatif et oscillant. Elle permet de réaliser un ponçage fin et régulier sur des surfaces planes ou courbes. Elle est adaptée aux travaux de finition et aux petites surfaces.
  • La ponceuse à bande : elle dispose d’une bande abrasive qui effectue un mouvement linéaire. Elle permet de réaliser un ponçage puissant et rapide sur des surfaces planes ou légèrement courbes. Elle est adaptée aux travaux intensifs et aux matériaux résistants.
  • La ponceuse delta : elle dispose d’une semelle triangulaire qui effectue un mouvement oscillant. Elle permet de réaliser un ponçage précis et délicat sur des surfaces difficiles d’accès ou à angles. Elle est adaptée aux travaux de détail et aux petites surfaces.

Pour choisir votre ponceuse, vous devez prendre en compte plusieurs critères :

  • La puissance : elle se mesure en watts (W) pour les modèles filaires et en volts (V) pour les modèles sans fil. Plus la puissance est élevée, plus l’outil est performant.
  • La vitesse : elle se mesure en tours par minute (tr/min) pour les ponceuses excentriques et à bande et en oscillations par minute (opm) pour les ponceuses vibrantes et delta. Plus la vitesse est élevée, plus l’outil est rapide et efficace.
  • Le diamètre ou